AHMED SYLLA

différent
UN VRAI CAMÉLÉON ENTRE GÉNÉROSITÉ, RIRE ET FINESSE

Révélé en 2011 dans l’émission On n’demande qu’à en rire de Laurent Ruquier, Ahmed Sylla a depuis parcouru un long chemin. Rôle principal dans L’Ascension, film sorti en 2017, il continue de grandir dans son art et présente un nouveau spectacle dans lequel on retrouve les ingrédients qui l’ont rendu populaire : des mises en situations fraîches et dynamiques, une gestuelle efficace et une ambiance intimiste qu’il parvient à créer partout, même dans les grandes salles combles.
Mais ce caméléon de la scène sait aussi se mettre en danger et sortir de son cadre, pour mieux répondre à ses propres interrogations, portant sur la société un regard vif et traitant des sujets les plus variés avec générosité et finesse. À vingt-huit ans, il change volontiers, comme il le raconte lui-même, de vie, de spectacle, de voiture ou de paillasson, mais il ne dévie pas d’un pouce de sa route vers le succès.